Pierre Ouin (1960-2015) : une bibliographie

Le 10 novembre dernier est mort Pierre Ouin, dessinateur de la scène punk-underground-fanzinesque des années 1980. Plusieurs sites spécialisés lui ont rendu hommage. Par goût de la compilation érudite, mon hommage passe l’élaboration de cette tentative bibliographique.

Notice biographique :

Annoncé par sa soeur Béatrice Ouin et par un communiqué de l’association ASUD, la mort de Pierre Ouin le 10 novembre 2015 a fait remonter à la surface la personnalité de ce dessinateur un peu oublié. Je vous renvoie à sa notice Wikipedia pour plus de détails sur sa carrière, ou aux différentes nécrologie des sites spécialisées (Bodoï, Actualitté).

Pierre Ouin y est présenté comme une figure importante de la bande dessinée underground française de la fin des années 1970 et les années 1980. Par son univers urbain de drogués et de paumés, par son trait radical et violent (qui s’arrondira avec le temps), il traduit en bande dessinée l’esprit punk de ce moment culturel où le rêve psychédélique des années 1960-1970 se transforme en cauchemar nihiliste. Il crée en 1977 le personnage de Bloodi, junkie à la fois pathétique et sympathique, dont les aventures sont, dit-il, inspirées de sa propre expérience de la rue.

pierre-ouin_saggay1_1990

Pin’s édité par Saggay et diffusé par Le Psikopat représentant Bloodi, personnage fétiche de Pierre Ouin (vers 1990)

L’oeuvre de Pierre Ouin est quantitativement limitée mais significative d’une période de la bande dessinée cruciale pour l’éclosion de l’édition alternative des années 1990. Ouin est particulièrement actif dans le monde du fanzinat et graphzinat des années 1970 et 1980 (Viper, Zoulou, Le Lynx à tifs, Le Psikopat). D’où une production éclatée, loin des circuits de l’édition mainstream, loin aussi du tournant de l’album et du roman graphique, fidèle à un certain idéal d’auto-édition et de publication libre et spontanée. Ainsi, Ouin s’auto-édite (en animant Le Krapö Baveux, dont l’orthographe varie, en 1977, mais aussi dans les années 2010 via le Web) et participe à des fanzines-happenings (Flag, lors des Festivals d’Angoulême). C’est par sa collaboration avec la maison d’édition Les Humanoïdes Associés tout au long des années 1980 qu’il sort d’une certaine confidentialité : dans Métal Hurlant et ses dérivés (Rigolo, Métal Aventure), et par des albums comme autant de tentatives avortées de sérialisation de sa production (Bloodi, Artie Show et Cob Cobbie, Pat Couille).

Depuis ces vingt dernières années, sa présence éditoriale s’est déployée dans quatre directions : des travaux de lettrage (aux éditions Ça et Là), des illustrations dans la presse et l’édition pour la jeunesse (Fripounet, Perlin, Picsou Magazine…), une participation à la presse associative, en particulier dans ASUD Journal (Auto-Support des Usagers de Drogue) dont Bloodi était devenu la mascotte, et enfin, une fidélité certaine au monde du fanzinat. Il est frappant de constater que, dans les années 1990, 2000 et 2010, il aura conservé des liens forts avec la bande dessinée underground et la scène alternative contemporaine (Flag, Chacal Puant, Flag, Gorgonzola).

 

Explorer la bibliographie de Pierre Ouin revient finalement à s’intéresser à une face souterraine de « l’industrie » de la bande dessinée, faite de fanzinats, de publication confidentielle, d’auto-édition et de travaux publicitaires et associatifs. Cette part méconnue, à la limite entre création amateur et professionnelle, aurait intérêt à remonter à la surface car elle est souvent un modèle de radicalité graphique.

La compilation suivante a été réalisée à partir des bases de données et sites ci-dessous. Un grand merci au travail des créateurs de ces catalogues !

 

http://catalogue.bnf.fr

http://bdoubliees.com

http://www.bulledair.com

http://www.graphzines.net

http://fanzinotheque.centredoc.fr/opac/

http://www.bedetheque.com/

 

N’ayant pas toujours été réalisée document en main, elle ne prétend pas être parfaitement exhaustive et j’invite mes lecteurs à m’apporter toutes les précisions complémentaires dont ils disposent.

Sur la bande dessinée punk des années 1980, on consultera à profit le premier numéro de la récente revue Distorsion Shock qui y consacre un article.

 

1. Revues et fanzines

 

1.1. Bandes dessinées dans revues et fanzines

 

Le Krapö Baveux, éditions de la Seringue, 1977 à 1979, ISSN : 0181-5717

n°1 : « Les Débuts difficiles de Nosferacula » ; « Fable Express » (dessin de Philippe Bernard) ; « Nosferacula » ; « Paris by night »

n°2 : « Les vieux clichés » ; « Nosferacula » ; « A armes égales » (avec Philippe Bernard) ; « Une soirée au cirque »

n°3

n°5 : « Cette foi, ça y est ! »

n°6

n°7 : « Last exit : hell » ; Funckin’ junk » ; « Strip de Dany » ; « Pappermint twist »

n°8 : « Phelch Phunnies » (scénario de Bébé Rose, Pinouze, William G. Snout) ; « Drive in : papa sait tout !!! » ; « Bobby Boogie »

n°9

 

L’Echo des savanes, 1981 à 1982, ISSN : 0399-5259

n°83 : « Artie Show et Cob Cobbie : Belle prise » (avec Marine Rosier)

n°84 : « Artie Show et Cob Cobbie : Overdose à Joker-city ! » (avec Marine Rosier)

 

Viper, Sinsemilia éditions, 1982 à 1983, ISSN : 0292-7748

n°2 : « Elle m’a sucé la tête cette salope » ; « Sid Kid » ;

n°3 : « White blood »*

n°4 : « La malédiction des Malos »*

n°5 : « L’hiver au chaud »*

n°6 : « Bloodi se défonce »*

n°7 : « Sexe & drogues & ah ouais merde y’a pas trop d’rock’n’roll… »*

n°9 : « 1984, année d’arnaque » ; « Quel enculé ce Luigi ! »

n°11 :  » Same player shot again ! »

 

Métal Hurlant, éditions des Humanoïdes Associés, 1982 à 1987, ISSN : 0336-4747

n°77 : « Lili Pute : l’embrouilleuse »

n°79 : « Artie Show et Cob Cobbie : les îlots de la peur »

n°73bis (spécial Rock) : « C’est le week-end » (avec Marine Rosier et Perramon)

n°81bis (spécial animaux) : « Putain de squales » (avec Marine Rosier)

n°83-84 : « Artie Show et Cob Cobbie : Artie contre Arties »

n°83bis (spécial Rock 83) : « Homph craak kroak rock’n’rol » (avec Marine Rosier)

n°88bis (spécial amours d’été) : « Insulinawa atoll d’amour » (avec Max)

n°98 : « Rip Rip »

n°100 : « Le centième distroy » (avec Max et Charlie Schlingo)

n°102 : « Marathon man »

n°107-108 : « L’heure des rongeurs »

n°112bis (métal humour) : « Les vacances de Ravi »

n°114 : « Halte à la drogue »

n°119-120 : « Viva la revolucion »

n°121 : « Si tous les gars du quartier voulaient bien me prêter 10 sacs »

n°124 : « Klondike »

n°128 : « Pat Couille et les péripatéticiennes »

n°130 : « Pat Couille : Escalope avec une belle salade »

n°133 : « Les indiens avaient–ils de grosses b… »

 

Rigolo !, éditions des Humanoïdes Associés, 1983-1987, ISSN : 0756-5771

ouin_rigolo_1984

n°1 : « She’s my wife, she’s my life ragnagna etcetera » [bloodi] ; « Le placard infernal » (avec Marine Rosier)

n°4 : « Les gangs se terrent » [bloodi]

n°6 : « Souk romance »

n°7 : « Bloodis chope la grosse tête »

n°8 : « Garage land » (avec Max)

n°9 : « Tu fais chier Bloodis ! » (avec Marine Rosier)

n°10 : « Touche pas au grizbi » (avec Marine Rosier)

n°11 : « Bloodis–le–fou » (avec Marine Rosier)

n°12 : « Fais moi des vacances »

n°13 : « Richard Antez : Panade aux olympiades » (avec Dodo, Ben Radis et Max) ; « L’homme qui fuyait les femmes »

 

Métal Aventure, éditions des Humanoïdes Associés, 1984, ISSN : 0759-1918

n°7 : « Stoned comme les rocheuses » (avec Marine Rosier)

n°10 : « Zi adventure of Little BigCock at little Big Horn » (avec Marine Rosier)

 

Zoulou, Zoulou éditions, 1984, ISSN : 0762-6738

n°1 : « Télé & Bloodi vont au Squatte »*

 

Le Lynx à tifs, éditions AANAL, 1986, ISSN : 0751-2406

n°7 : « Morphine commando » (scénario : Mario Gioiosa)

 

Domino Comix, 1986

n°1

 

Bloodi Rock, Bloodi Rock (Philippe Jaumet), 1986 à 1989

n°1 à 3

 

Rip off comics, Rip Off Press (Canada), 1987

n°15

n°22

 

Séduction, éditions les candides boys, 1987

n°4 : « Le bout du tunnel » (avec Zou)

 

Le Psikopat, éditions du Zébu, 1989 (3e série), ISSN : 1299-8044

n°1

 

Flag, éditions Thé Troc, n°1 à 9, 1990 à 1992

ouin_flag_1992

n°1 : « Ça colle » (avec Géant Vert)

n°2 : « Viol à la tire ! »

n°3 : « Cayenne » ; « Bloodi & Violante : Le Blouson »*

n°4 : « Ça va pas, non ? » ;  » Léon fonce à Lyon dans son gros camion »

n°5 : ??

n°6 : « Le Cœur sur la main »*

n°7 : « Faim de toi »

n°8 :  » Le Bilbocul » ; « Prosélytisme à Paulo »*

n°9 : « Rue blanche »*

 

Chacal Puant, éditions Chacal Puant, 1992

n°5

 

Racaille, éditions Rackham, 1992

n°1 : « Cayenne » (avec Arno)

 

La Purée, l’Amicale des Amis, 1999

n°1, 3 et 4

 

Gorgonzola, éditions l’Egouttoir, 2006 et 2012, ISSN : 2105-6102

n°7 : « Superstition »

n°18 : « Dossier Viper : Viper »

 

1.2. Illustrations dans revues et fanzines

Illustrations diverses : récits et articles, jeux, culs-de-lampe, gags en une case…

 

Fripounet, Fleurus-Presse [vers 1993], ISSN : 0016-1446

 

Perlin, Fleurus-Press [début années 1990], ISSN : 1164-9526

 

Picsou Magazine, Edi-Monde, [années 2000], ISSN : 0767-807X

 

ASUD Journal, éditions ASUD, 1995-2015, ISSN : 1257-3280 (http://www.asud.org/category/journal/)

n°7 à 57

 

Remaides, association AIDES, 1999, ISSN : 1162-0544

n°30

 

Les allumés du Jazz, éditions Les Allumés du Jazz, 2007-2010, ISSN : 1620-9699 (http://www.allumesdujazz.com)

n°20 à 26

 

Illustrations pour l’Institut Régional d’Etudes, de Formation et d’Expertise (IREFE – CFDT) [début des années 2010]

 

Non identifié mais potentiels : Nitro magazine, revue Okaz, dessins pour le Conseil Général du Lot-et-Garonne,

 

1.3. Textes et rédactionnels dans revues et fanzines

La plupart des articles identifiés écrits par Pierre Ouin le sont dans les années 1980 et sont consacrés à l’actualité du rock.

 

Le Krapö Baveux (éditos et articles)

L’Echo des savanes (articles)

Pilote (article)

Rigolo (série d’articles « Rigolorock »)

Flag (articles)

 

Voir aussi : Rock Hardi, éditions Rock Hardi, 1984, ISSN : 0758-4741

n°6, 1984 : « Interviou de Pierre Ouin » par Phil Suspect et Pat Koltar

 

2. Editions livres et albums

 

2.1. Albums et recueils de bandes dessinées

 

Série Bloodi :

ouin_cest-les-rats_1992

1. Trouve pas l’égout, Les Humanoïdes Associés, coll. « Pied Jaloux », 1983, ISBN : 2-7316-0261-9

2. Bloodi et les rongeurs, Les Humanoïdes Associés, coll. « H. Humour Humanoïde », 1985, ISBN : 2-7316-0372-0

3. C’est les rats !, Éditions du Zébu, 1992, ISBN : 2-908860-04-X

4. Les Rats passent !, Éditions du Zébu, 1995, ISBN : 2-908861-26-7

5. La Ratte qui s’délatte, Le Lézard, 2000, ISBN : 2-910718-26-3

6. Bloodi en shorts… stories, Éditions du Taupinambour, 2010 [recueils de dessins parus dans ASUD et Le Psikopat]

ouin_bloodi-en-short_2010

Intégrales :

Bloodi : les Rongeurs et Trouve pas l’égout, Tête Rock Underground, coll. « Les Stups », 1998, ISBN : 2-911215-03-6 [réédition des albums précédents parus aux Humanoïdes Associés en 1983 et 1985]

 

Albums hors Bloodi :

 

Avec Martine Rosier (scénario), Artie et Cob se les prennent tous, Les Humanoïdes Associés, coll. « H. Humour Humanoïde », 1983, ISBN : 2-7316-0211-2 [recueil des épisodes de Artie Show et Cob Cobbie parus dans l’Echo des savanes et Métal Hurlant]ouin_pat-couille-1986

 

Pat Couille et les Plumwaukuus, Les Humanoïdes Associés, coll. « Humour », 1986, ISBN : 2-7316-0414-X [recueil des épisodes parus dans Métal Hurlant et Métal Aventure]

 

Avec Max (dessin), Fuck, fly and bomb, Futuropolis, coll. « X », 1988, ISBN : 2-7376-5490-4

ouin-max_fuck-fly-bomb_1989

Avec Max (dessin), Suck Korea suck, avec Max, Futuropolis, coll. « X », 1988, ISBN : 2-7376-5696-6

 

 

Participation à des albums collectifs de bande dessinées

 

Zéro de conduite, éditions de la Fédération Française des Motards en Colère, 1989, ISBN : 2-9504134-0-4 (avec : Nicolaz, Bruno Bligoux, Coyote, Frank Margerin)

 

Rouler n’est pas jouer, éditions de la Fédération Française des Motards en Colère, 1993, ISBN : (avec : Nicolaz, François Guerre, Ptiluc, Coyote, Ricardo Esteban, DKO)

 

Comix 2000, L’Association, 2000, (dirigé par Jean-Christophe Menu), ISBN : 2-84414-022-X

 

Fabuleux Furieux – Hommage en Freak Style, Les Requins Marteaux, 2004, ISBN : 2-909590-99-2

 

Tous coupables !, Editions du Faciès-les Cochons Enragés, 2007, ISBN : 978-2-84414-244-3

 

Avec Pixel Vengeur (scénario), Dingo Jack Stories, Même Pas Mal, 2010, ISBN : 978-2-918645-01-6

 

Illustrations de romans

Vincent Ravalec, Ma fille a 14 ans, Librio, 2004, ISBN : 2-29034485-0

 

3. Publication Web

Pierre Ouin a eu trois sites web aux adresses suivantes (désormais fermés) :

http://ouincanalblog.canalblog.com/ (2006)

http://ouin.numeriblog.fr/ (2006)

http://ouin.noosblog.fr/ (2006- ??)

 

Les cinq premiers volumes de la série Bloodi a été mise en ligne gratuitement par Pierre Ouin en 2012 sur BDZ Mag : https://bdzmag.actualitte.com/Bloodi-integrale-numerique

2 réflexions au sujet de « Pierre Ouin (1960-2015) : une bibliographie »

  1. Ping : Pierre Ouin est mort. Comme Bloodi, ASUD est triste. | ASUD

  2. Gérard Santi

    Bonjour,
    un bel article/hommage, auquel je voudrais apporter cette précision:
    le personnage de Bloodi n’a pas été créé en 1977, mais en 1982, pour le 3ème numéro de Viper.
    Dans Viper N°2, 1ère collaboration de Pierre Ouin à Viper, le personnage de Sid Kid est en fait le « brouillon » de Bloodi.
    Pierre Ouin a aussi réalisé la couverture du N°9 de Viper, qui a été tirée en poster, ainsi que 3 cartes postales.
    …et de nombreuses illustrations dans presque toua les numéros.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *