Revue Bien Monsieur, 2015-2016

On ne peut pas franchement dire qu’on fasse de la politique, sur Phylacterium… Peut-être est-ce dommage, car aux temps d’un pessimisme bas-de-plafond qui fait croire qu’il ne reste à l’horizon que le choix entre le pire, l’atroce et le funeste, je ne peux m’empêcher de penser que le politique, au sens noble, est ce qui nous sauvera. Ça tombe bien, une revue toute récente, Bien monsieur, a fait de ce politique son objet. Mais finalement, que peut être une bande dessinée politique ? Peut-être est-ce, par exemple, marcher sur les traces du grand ancêtre Gébé et de son An 01

Lire la suite

Rattrapage estival… de trois bandes dessinées numériques récentes

Après cette petite pause estivale impromptue, Phylacterium est de retour pour vous présenter quelques bandes dessinées numériques de ces dernières années qui ont échappé à ma vigilance de tous les instants.

L’excellent colloque « Poétiques de l’algorithme » m’aura en effet permis de découvrir plus en détail trois oeuvres expérimentales et passionnantes, propres à faire évoluer nos conceptions de la création numérique…

Lire la suite

« Les paradoxes de l’innovation dans la bande dessinée numérique française » : colloque de Liège, juin 2016

Le (relativement) long silence de ce blog était lié à ma présence à plusieurs colloques universitaires, dont celui de l’Université de Liège, organisé par le groupe ACME du 16 au 18 juin, Poétiques de l’algorithme. Je remercie les organisateurs d’avoir préparé ce moment passionnant qui nous aura permis de mettre en lumière l’impact des nouvelles technologies sur les arts. J’ai été ravi d’animer une table ronde en présence de quatre créateurs palpitants dont j’invite mes lecteurs à aller voir/lire la production :

De mon côté, je présentais une communication intitulée « Les paradoxes de l’innovation numérique dans la bande dessinée française » dont je vous livre le texte ci-dessous… Bonne lecture !

Lire la suite