Archives pour la catégorie Critiques d’album

Mes années Warum/Vraoum : épisode 5 (2013-2014)

En 2016, les éditions Warum/Vraoum ont fêté leur onze années d’existence. Et elles l’ont fêté dignement tout au long de l’année, à grand coup de rééditions-collectors, de soirée-expo sur une péniche parisienne, et d’un petit fascicule en édition limitée auquel j’ai eu l’honneur de participer. Sur Phylacterium, on va les aider à clore cette année de célébrations avec une série d’articles consacrée à « mes années Warum » : un parcours parmi nos albums Warum/Vraoum préférés, un album pour chaque année, deux albums (donc deux années) par article… Parce que sur Phylacterium, on apprécie le ton et la persévérance éditoriale, de Warum/Vraoum (pas si facile de lancer une nouvelle maison d’édition !) et on se dit qu’il y a là-dedans des pépites à conserver pour les siècles des siècles !

Au tournant des années 2013-2014, Warum/Vraoum atteint comme une crise de croissance : un peu moins de livres, une consolidation des acquis, mais aussi des perspectives éditoriales nouvelles.

Episode 1 : 2005-2006, Warum aux premiers temps de l’alternative

Episode 2 : 2007-2008, un pas de côté bloguesque

Episode 3 : 2009-2010, aux frontières de l’humour

Episode 4 : 2011-2012, une tendance à l’expérimental

Lire la suite

Mes années Warum/Vraoum : épisode 3 (2009-2010)

En cette année 2016, les éditions Warum/Vraoum ont fêté leur onze années d’existence. Et elles l’ont fêté dignement tout au long de l’année, à grand coup de rééditions-collectors, de soirée-expo sur une péniche parisienne, et d’un petit fascicule en édition limitée auquel j’ai eu l’honneur de participer. Sur Phylacterium, on va les aider à clore cette année de célébrations avec une série d’articles consacrée à « mes années Warum » : un parcours parmi nos albums Warum/Vraoum préférés, un album pour chaque année, deux albums (donc deux années) par article… Parce que sur Phylacterium, on apprécie le ton et la persévérance éditoriale, de Warum/Vraoum (pas si facile de lancer une nouvelle maison d’édition !) et on se dit qu’il y a là-dedans des pépites à conserver pour les siècles des siècles !

Et pour ce troisième épisode, on va suivre Warum/Vraoum dans son exploration de l’humour graphique après son clin d’oeil au(x) monde(s) des blogs.

Episode 1 : 2005-2006, Warum aux premiers temps de l’alternative

Episode 2 : 2007-2008, un pas de côté bloguesque

Lire la suite

Mes années Warum/Vraoum : épisode 2 (2007-2008)

En cette année 2016, les éditions Warum/Vraoum ont fêté leur onze années d’existence. Et elles l’ont fêté dignement tout au long de l’année, à grand coup de rééditions-collectors, de soirée-expo sur une péniche parisienne, et d’un petit fascicule en édition limitée auquel j’ai eu l’honneur de participer. Sur Phylacterium, on va les aider à clore cette année de célébrations avec une série d’articles consacrée à « mes années Warum » : un parcours parmi nos albums Warum/Vraoum préférés, un album pour chaque année, deux albums (donc deux années) par article… Parce que sur Phylacterium, on apprécie le ton et la persévérance éditoriale, de Warum/Vraoum (pas si facile de lancer une nouvelle maison d’édition !) et on se dit qu’il y a là-dedans des pépites à conserver pour les siècles des siècles !

Après un premier épisode consacré aux deux premières années de la maison d’édition, voyons un peu comment, et à quel prix, les deux fondateurs vont passer le cap fatidique des trois ans, dans un contexte de création sans cesse changeant…

Lire la suite

Mes années Warum/Vraoum : épisode 1 (2005-2006)

En cette année 2016, les éditions Warum/Vraoum ont fêté leur onze années d’existence. Et elles l’ont fêté dignement tout au long de l’année, à grand coup de rééditions-collectors, de soirée-expo sur une péniche parisienne, et d’un petit fascicule en édition limitée auquel j’ai eu l’honneur de participer. Sur Phylacterium, on va les aider à clore cette année de célébrations avec une série d’articles consacrée à « mes années Warum » : un parcours parmi nos albums Warum/Vraoum préférés, un album pour chaque année, deux albums (donc deux années) par article… Parce que sur Phylacterium, on apprécie le ton et la persévérance éditoriale, de Warum/Vraoum (pas si facile de lancer une nouvelle maison d’édition !) et on se dit qu’il y a là-dedans des pépites à conserver pour les siècles des siècles !

Fondée en 2004 par deux ex-étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs (Paris), Wandrille Leroy et Benoît Preteseille, Warum se présente comme « une maison d’édition de bande dessinée atypique ». Dans cette série d’articles, je ferais un peu une histoire de cette honorable maison, mais pas seulement, un peu des critiques d’albums en forme de conseils de lecture, mais pas seulement, un peu aussi un éloge honteusement enthousiaste (ou hagiographique, chacun jugera) d’une maison d’édition que j’aime bien. Bref : un peu de tout…

Lire la suite

Revue Bien Monsieur, 2015-2016

On ne peut pas franchement dire qu’on fasse de la politique, sur Phylacterium… Peut-être est-ce dommage, car aux temps d’un pessimisme bas-de-plafond qui fait croire qu’il ne reste à l’horizon que le choix entre le pire, l’atroce et le funeste, je ne peux m’empêcher de penser que le politique, au sens noble, est ce qui nous sauvera. Ça tombe bien, une revue toute récente, Bien monsieur, a fait de ce politique son objet. Mais finalement, que peut être une bande dessinée politique ? Peut-être est-ce, par exemple, marcher sur les traces du grand ancêtre Gébé et de son An 01

Lire la suite